Le chiasme

n.m. Le chiasme vient du mot grec, khiasma, qui signifie « croisement ».

Définition de chiasme

Le chiasme est une figure de style qui consiste à former une antithèse avec 2 expressions, en réutilisant les mots de la première phrase ou en employant des antonymes dans la deuxième phrase dans un ordre inversé. Le chiasme produit ainsi un effet de symétrie entre un groupe de mots ou de phrases, le but étant de renforcer une réalité ou un contraste.

Représentation du chiasme

A B , B’ A’

– B’ est un antonyme ou est identique au mot B
– A’ est un antonyme ou est identique au mot A

Le chiasme en exemples

Le chiasme dans les axiomes

Absence of proof is not proof of absence.

Le chiasme dans les citations

Un roi chantait en bas, en haut mourait un Dieu.
[Victor Hugo, « Booz endormi », La légende des siècles]

Blanc bonnet et bonnet blanc.
[Jacques Duclos, campagne électorale de 1969]

La science sans religion est boiteuse, la religion sans science est aveugle.
[Albert Einstein]

Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition farouche des esprits médiocres.
[Albert Einstein]

Les riches qui pensent que les pauvres sont heureux ne sont pas plus bêtes que les pauvres qui pensent que les riches le sont.
[Mark Twain]

Quand l’homme est armé d’un sabre, c’est le sabre qu’il faut entendre et non l’homme.
[Anatole France, Crainquebille]

Qui craint de souffrir, il souffre déjà de ce qu’il craint.
[Montaigne]